Cold War Kids – Loyalty To Loyalty (Downtown Music)

Projet indie rock californien chouchouté par les blogues, Cold War Kids demeure trop fidèle aux préceptes de son carcan sur Loyalty To Loyalty, un deuxième album qui nous laisse plutôt froids. Alors que le quatuor s’était tout d’abord distingué avec son rock mi-folky, mi-bluesy suscitant autant une version diète des White Stripes que du Jeff Buckley carburant au Xanax, le groupe préfère approfondir sur cette nouvelle offrande plutôt , mais creuse finalement sa propre tombe. Œuvre manquant cruellement de tubes, voire de tonus, Loyalty To Loyalty sent le réchauffé et pue la formule convenue. C’est long, c’est lourd et les lancinantes ballades « Avalanche In B « , puis « Every Man I Fall For » sont carrément chiantes. Optez plutôt pour un compact de Band Of Horses ou Bon Iver.

Publicités

Commentaires fermés sur Cold War Kids – Loyalty To Loyalty (Downtown Music)

Classé dans Critique de disque

Les commentaires sont fermés.