Frootfly – Maxi*Brute

(indépendant)

Pour ceux qui en auraient marre de la musique ensoleillée de la saison estivale, le collectif instrumental montréalais arrive à la rescousse avec son Maxi*Brute. Oeuvre joyeusement complexe, oscillant entre des moments délirants — « Le jus des autres » va notamment du rock crasseux à une envolée psychédélique pour ensuite se terminer en avec des instrumentations funky — et de délicieux morceaux de bravoure (l’onirique « Koktus Firmus » qui devrait charmer les fans du fameux OK Computer de Radiohead est un bon exemple), ce EP s’avère une agréable surprise. Les mélomanes appréciant les compositions d’autres orchestres montréalais du genre comme Pawa Up First devraient indéniablement prêter l’oreille aux créations de ces mouches!

Advertisements

Commentaires fermés sur Frootfly – Maxi*Brute

Classé dans Pêle-mêle...

Les commentaires sont fermés.