Nine Inch Nails – Year Zero (Nothing/Interscope)

Deux ans après avoir montrés les dents sur With Teeth, Trent Reznor remet les pendules à l’heure avec son plus récent compact Year Zero offert dans les bacs des disquaires depuis le mardi 17 avril. Après près de trois mois de promotion virale (sites anonymes moussant la « vision artistique » de l’album, dons de clés USB lors des concerts de la dernière tournée sur lesquelles étaient stockées des maquettes du fameux groupe rock industriel , etc.), les puristes de N.I.N. déçus de la tangente « pop » du précédent CD seront ravis de retrouver un Reznor en grande forme et aussi éclectique que grinçant. Dès la pièce d’ouverture « Hypertime » où rythmiques militaires et distorsions s’affrontent, les mélomanes ont déjà une bonne idée de la thématique très Orwellienne de cet opus du projet de Cleveland. Outre son ambiance très 1984 (la chanson anti Bush « Capital G » en témoigne), ce nouveau cru demeure tout de même une œuvre plutôt mélodieuse. Alors que « The Good Soldier » a des échos du succès culte « Closer », le brûlot « God Given » devrait bientôt faire vibrer les planchers de danse. Toujours réalisé en compagnie d’Atticus Ross (proche collaborateur de Reznor qui a aussi laissé sa touche sur des enregistrements de Bad Religion, Korn, Neneh Cherry et même P!nk), Year Zero est le pont musical idéal pour réconcilier les fans de la première heure et ceux qui auraient découvert Nine Inch Nails que plus récemment. Bonne année !
Advertisements

Commentaires fermés sur Nine Inch Nails – Year Zero (Nothing/Interscope)

Classé dans Pêle-mêle...

Les commentaires sont fermés.