Peasant – The Wind 7”

(That Works Records)

C’est un fait connu, la plupart des journalistes sont de sombres personnages jaloux, frustrés et sans talent. Évidemment, le premier réflexe d’un critique à l’écoute du projet folk d’un charismatique jeunot serait de le détruire en rédigeant une critique acide où commentaires sarcastiques ainsi que références nébuleuses et autogratifiantes s’enchaîneraient. Damien Nicolas Derose, l’auteur-compositeur-interprète derrière Peasant et le maxi The Wind, tombe malheureusement dans cette catégorie d’artiste. Il suscite autant Elliot Smith (surtout sur la mielleuse « Be Free») que Conor Oberst de Bright Eyes (la captivante « Those Days» en atteste), il est mignon et âgé d’une vingtaine d’années. Heureusement pour lui, The Wind est un maxi surprenant aux chansons épurées, mais ô combien planantes et efficaces. Bref, Peasant passe le test haut la main et fait en sorte que mon courroux sera dédoublé à l’écoute du prochain compact sur ma liste.

Publicités

Commentaires fermés sur Peasant – The Wind 7”

Classé dans Pêle-mêle...

Les commentaires sont fermés.