House Of The Damned

(20th Century Fox)

Juste à temps pour l’halloween, la 20th Century Fox déterre et ressucite House Of The Damned sur DVD. Film de série Z à quelque part entre l’horreur et le suspense hitchcockien, ce film du cinéaste Maury Dexter tient toutefois plus du registre du quelconque que du film culte ou même du nanar risible. Invités par un associé à inspecter un lugubre manoir, un architecte (Ron Foster, se la jouant à la Dean Martin) et son épouse (Merry Andrews en mode « blondinette hystérique») découvrent qu’ils ne sont pas seuls dans cette demeure abandonnée. Durant à peine 63 minutes, Dexter arrive tout de même s’éterniser sur les relations entre les protagonistes pour ensuite bâcler le tout en une conclusion ridicule. La photographie, les décors en plus de la restauration du film sont toutefois exemplaires. Seule qualité psychotronique du film: on y retrouve un jeune Richard Kiel (le vilain Jaws des films James Bond) dans le rôle – évidemment – d’un géant.

Publicités

Commentaires fermés sur House Of The Damned

Classé dans Critique autre (DVD, bouquins, etc.), Critique de disque

Les commentaires sont fermés.